L’origine du Maine Coon rejoint le sillage des premiers bateaux des colons européens accostant sur les côtes américaines avec, dans leurs cales, des chats voyageurs dont certains à poil long. Une partie des petits félins échappés à terre et livrés à eux-mêmes devront leur survie à leur faculté d’adaptation au climat hivernal du Maine. Ils développèrent une fourrure quasi imperméable, une musculature puissante et une solide mâchoire de chasseur. Dans les années 1860, les fermiers du Maine commencent à présenter leurs plus beaux sujets au cours des comices agricoles. Peu après, le Maine Coon fait sensation lors des premières expositions félines aux USA. Le succès est pourtant de courte durée quand arrivent d’Angleterre les Persans, qui paraissent bien plus exotiques. Ce n’est qu’en 1950 que des éleveurs recommencent à s’intéresser à lui en fondant le premier club de race. Le Maine Coon est reconnu en 1976 par la Cat Fanciers' Association (CFA), le plus grand club félin américain et son succès ne s’est jamais démenti depuis.

Considéré comme le plus imposant des chats domestiques, le Maine Coon est un chat à poil mi-long, au corps rectangulaire et à la musculature puissante. Les mâles sont notablement plus grands que les femelles. La tête est de taille moyenne avec un fort museau carré, bien détaché des pommettes, et de grandes oreilles portées haut sur la tête. Des plumets « à la lynx » sont recherchés. Les yeux sont presque ronds quand le chat est attentif. Les pattes sont fortes et de hauteur moyenne ce qui renforce l’aspect rectangulaire du corps. La queue est longue et bien fournie. La fourrure, plus courte sur les épaules, s’allonge graduellement sur les côtés. Au début de l’élevage américain, seuls les chats brown tabby avaient le droit de porter le nom de Maine Coon, les autres chats n’ayant droit qu’à l’appellation de Maine Shag (shag signifiant « touffu »). Aujourd’hui, de nombreuses robes sont acceptées.

Le Maine Coon est un chat de compagnie parfait qui s’entend très bien avec les enfants. Malgré son gabarit imposant, il est parfaitement adapté à la vie en appartement à condition d’y avoir été habitué dès son jeune âge. Sa fourrure rustique demande un minimum d’entretien, un brossage hebdomadaire est suffisant dans la plupart des cas.

Le prix d'un maine coon varie fortement selon l'âge, la descendance et les qualités esthétiques de l'individu, mais également selon l'éleveur. En 2004, les prix observés en France pour un chaton destiné à la compagnie (c'est-à-dire qui ne servira pas de reproducteur ) varient de 850 à 1 200 euros ; aux États-Unis, un chaton de compagnie est vendu entre 350 et 500 dollars en 2007. Un chaton de concours ou de reproduction coûtera en moyenne entre 1200 euros et 1500 euros en France, et jusqu'à 2000 euros à l'étranger.

LES COULEURS

UNICOLORE

White "blanc" :
Cette couleur pure ne supporte qu'une seule tâche sur la tête du chaton qui définie la couleur de base du chat.
Ce phénomène s'appelle l'épistasie.
La tâche s'estompe pour disparaître peu à peu vers l'âge de 8 à 10 mois.
Le cuir du nez, des coussinets et les lèvres sont roses, les yeux peuvent être Verts, Bleus, or ou vairons.

2018 06 14 09.41.27   

Black "noir" :
Couleur dense, profonde et brillante.
La couleur noire à tendance à roussir suite à l'oxydation amenée par le soleil et la salive.
Les yeux peuvent avoir les tons or ou verts.
Le cuir du nez, les coussinets et les lèvres sont "noirs ou bruns".

2018 06 14 09.42.04  

Blue "bleu" :
Le bleu est la dilution de la couleur noire. C'est un ton bleu-gris uni, plus ou moins foncé, qui se pare de superbes reflets brillantsen fonction de la lumière ambiante. Le bleu peut présenter les mêmes tendances brunâtres que le noir.
Le cuir du nez, les coussinets et les lèvres sont bleu gris.
Les yeux sont dans les tons or ou verts.

2018 06 14 09.42.37  

Red self "rouge ou roux" :
Profond et lumineux, les marques tabby sont fréquentes et pratiquement inévitables.
La collerette, le ventre et les culottes sont souvent plus clairs du fait de la texture plus laineuse du poil.
Le cuir du nez et les coussinets sont rouge brique.

2018 06 14 09.43.24 

Cream "crème" :
Une tonalité très pâle et uniforme.
Comme le rouge, le crème présente des marques tabby dites fantômes.
Le crème a tendance à avoir la fourrure très laineuse.
Le cuir du nez, les coussinets et les lèvres sont roses.

2018 06 14 09.43.58  

 

- Les écailles ou tortie :

Seules les femelles sont tortie en général, les mâles avec ce marquage sont stériles, mais chez eux c'est assez peu fréquent 1/1000.

Black tortie écaille de tortue :
C'est une mosaïque de noir et de rouge, en répartition égale de ces deux tons.
Les couleurs ne doivent pas présenter de plaques, mais s'imbriquent les unes dans les autres, tel un puzzle. 
Elles seront aussi denses que possible et uniformes jusqu'à la racine.
Le cuir du nez, les coussinets et les lèvres peuvent être noirs, roses ou tachés de ces deux couleurs.
Les yeux sont or ou verts.

 

2018 06 14 09.44.26 

Bleu crème ou bleu tortie "bleu crème" :
Dilution du tortie, le noir passe au bleu et le roux devient crème.
Le mélange égal des deux tons est de mise, le bleu et le crème doivent être pâle.
Le cuir du nez, les coussinets et les lèvres sont roses, gris bleu ou un mélange des deux.
Les yeux sont or ou verts.

2018 06 14 09.44.51  

 

- Les Tabby :

Il existe 4 motifs tabby. Il y a le ticked tabby, le maquerel tabby, le spotted tabby et le blotched tabby.

2018 06 14 09.45.21  

Le ticked tabby :
C'est le patron le moins fréquent chez le Maine Coon, chaque poil est agouti, c'est à dire un poil composé d'une base foncée de couleur brune, chocolat ou cannelle ou ses dilutions à savoir le bleu, le faon, le lilas et le silver, entrecoupé par des bandes noires.
Il n'est pas reconnu par le LOOF.

2018 06 14 09.46.12  

Le maquerel tabby :
Corps raillé, ainsi que les pattes et la queue, comme celui du maquereau (d'où vient le nom) et la face est maquillée avec des trais plutôt fins.

2018 06 14 09.46.39  

Le spotted tabby :
Considéré une modification du maquerel tabby, avec les lignes interrompus qui finissent par former des taches, les pattes et la queue présentent des rayures.
Si deux taches se rejoignent le dessin devient un mauvais maquerel.

2018 06 14 09.47.03  

Le blotched tabby :
Les épaules sont composées de dessins en forme d'œil ou d'huître, les flancs sont ornés de larges dessins en forme d'ailes de papillons déployées, les pattes et la queue sont cernées d'anneaux très larges et le ventre est tacheté.

2018 06 14 09.47.39 

 

- Les silvers et les smokes :

Le gène "S" ou gène "inhibiteur", qui provoque le silver et le smoke, n'est pas une couleur à proprement parler. C'est plutôt un "effet" sur une autre couleur : sous l'effet de ce gène, la base du poil devient blanche, projetant ainsi un effet argenté sur la robe. Le silver retire le pigment jaune du poil, le fond de la robe devient couleur « argent » mais visuellement blanc. Le contraste est net et le fond de robe lumineux. La couleur est dite silver avec mention de la couleur. N'importe quelle robe peut être combinée à du silver ou smoke, on peut donc avoir des écailles silver, du bleu smoke, du roux silver, etc. On parle de silversur les chats tabby. On parle de smoke sur les chats non-agouti.

 

2018 06 14 09.48.23 

Silver tortie tabby ou silver torbie : 

Cette couleur est l'apanage des femelles.
Le mélange décrit chez les torties (rouge + noir ou crème + bleu) est uniquement présent sur les dessins; le fond de robe est blanc argent lumineux. 
Parfois, des zones plus rouges ou crème assez importantes effacent le dessin.
Cuir du nez et coussinets sont rose et noir ou rose et gris.

2018 06 14 09.48.52   

Smoke (fume) : 
C'est toujours le gène inhibiteur silver qui est à l'origine de cette robe, mais cette fois sans tabby.
Le standard veut en effet un chat paraissant entièrement noir (ou tout autre couleur), dont seule l'ouverture de la fourrure pour les mouvements de l'animal montrera un fond de robe juste la base du poil (20 % maximum de ce blanc lumineux).
De plus, les marques fantômes sont quelquefois tellement importantes que l'on peut les confondre avec des silver tabby.
Les défauts des Couleurs de base (roussissement du noir et du bleu, etc...) s'expriment aussi chez les smoke.
Cela donne parfois des couleurs assez décevantes.

 2018 06 14 09.49.39 

 

- Les particolores :

La quantité de blanc et sa répartition n'ont aucune importance chez le Maine Coon.
Aucun point n'est retiré ou ajouté simplement pour les proportions de blanc par rapport à la couleur.
Le gène responsable de cet apport de blanc est nommé "white spotting" génétiquement écrit S (dominant).
Un mariage entre deux chats bi ou tricolores augmente souvent la proportion de blanc.
On arrive ainsi à l'arlequin puis au van.

Arlequin : 
L'arlequin est un chat blanc, coloré uniquement à la queue, à la tête et possédant trois taches distinctes sur le dos (il y en a souvent un peu plus sur les cuisses ou les pattes).

2018 06 14 09.50.04  
Chatterie LATIGUN

Van : 
Cette robe est parfaite lorsque seules la tête et la queue sont colorées.

2018 06 14 09.26.23 

Notice : Les Maine Coons Arlequin et Vanrestent très rares.

 


Vous devez installer Flash sur votre ordinateur pour voir cette galerie. Téléchargez Flash.

Plan du site

754793 visiteurs
887471 pages vues

L'AMOUR DU CHIEN , LA PASSION ET  LES CARESSES     

C'EST NOTRE DEVISE   

NOUS SOMMES LA POUR NOUS OCCUPPER DE VOS CHIENS, CHATS ET NAC   

GOBERT EDDY ET CHRISTINE 33 MOULIN DE GOULEE 33930 VENDAYS MONTALIVET  TEL:0616962677 


21 juillet 2019
Bonne fête Victor